République Tunisienne

Ministère de l’agriculture,
des ressources hydrauliques
et de la pêche

Conjoncture agricole

 

Les résultats de l'investissement agricole privé durant le premier semestre de l'année 2019

  • Conformément aux dispositions de la nouvelle loi sur l’investissement, l'année 2019 a été marquée par certaines réformes au niveau de la gouvernance, où une nouvelle structure de comités d’attribution de subventions a été créée. Les comités régionaux, qui se réunissent sous la présidence du directeur régional de l'APIA, traitent les dossiers d'une valeur d'investissement de 1 MD contre 225 mD auparavant, par ailleurs le comité national traite les opérations d'investissement supérieures à 1 MD. Cette période de transition a eu un impact sur le rythme de croissance des approbations des opérations d'investissement en raison du retard dans la composition des comités régionaux, où la plupart des activités ont débuté à partir de fin avril 2019. Cette période a été marquée également par la promulgation de la loi horizontale visant à améliorer le climat de l’investissement, qui a stipulé la possibilité de cumuler les avantages conférés par la loi sur l’investissement ou d’autres textes législatifs, sans toutefois dépasser un tiers du coût total de l’investissement. Par ailleurs, la prime au titre de la performance économique qui représente 50% de l'investissement pour la catégorie "A", 55% pour la catégorie "B" et 60% pour les structures professionnelles n’est pas incluse dans le total des subventions auxquelles le plafond de 33% est appliqué.
  • Au cours du premier semestre 2019, 3781 opérations d'investissement d'une valeur de 674,5 MD ont été déclarées contre 4744 opérations d'une valeur de 814,7 MD au cours de la même période en 2018. Les investissements déclarés pour la composante des équipements ont représenté 48,3% du volume total des investissements déclarés, soit 317,9 MD où la demande pour l'acquisition de matériels de la mécanisation agricole demeure croissante avec les orientations de la nouvelle loi pour encourager la modernisation des exploitations afin d'assurer une meilleure rentabilité pour le secteur agricole. Ainsi, 898 tracteurs d'une valeur de 71,0 MD, 40 moissonneuses batteuses d'une valeur de 12,5 MD et 13 machines de récolte d'une valeur de 1,3 MD ont été déclarés.
  • Les investissements approuvés ont atteint 2265 opérations d’une valeur de 214,4 MD, contre 2985 opérations d'investissement d'une valeur de 313,3 MD au cours de la même période de l'année dernière, enregistrant ainsi une diminution de 31,8% en termes de nombre et de 31,6% en termes de valeur.

  • Ces investissements approuvés bénéficieront de primes d’une valeur de 70,0 MD, soit un tiers de l’investissement approuvé.
  • Les investissements approuvés permettront la création de 1 324 emplois permanents, dont 42 dédiés aux diplômés de l’enseignement supérieur.
  • Les comités d’octroi d’avantages ont approuvé 30 prêts fonciers d’une valeur de 3.2 MD dont 18 prêts dans le gouvernorat de Kasserine et 7 prêts à Sidi Bouzid. Ces prêts permettront l'intégration de 325 hectares de terres agricoles dans le cycle économique.
  • Au cours du premier semestre de 2019, l’APIA a émis 3 000 autorisations de déblocage d’une valeur de 70 MD contre 3 500 autorisations de déblocage d'une valeur de 65,3 MD pour l'année 2018 et 4950 autorisations de déblocage d'une valeur de 50,7 MD pour l’année 2017.

 

Récapitulatif sur les résultats d’investissement durant le premier semestre de l'année 2019