République Tunisienne

Ministère de l’Agriculture,
des Ressources Hydrauliques
et de la Pêche Maritime

Bulletin statistique

 

Les résultats de l'investissement agricole privé durant les six premiers mois de l'année 2021

  • Au cours des six premiers mois de 2021, 3373 opérations d'investissement ont été déclarées contre 2770 opérations au cours de la même période en 2020 et 3375 opérations au cours du plan quinquennal 2016-2020 enregistrant ainsi une augmentation de 21.8 % en comparaison avec l’année 2020 et une stagnation par rapport au plan quinquennal 2016-2020.

 

  • La valeur des opérations d'investissement déclarées au cours du premier semestre 2021 s'élève à 656,3 MD, contre 536,1 MD au cours de l'année 2020 (+22,4%). Par rapport au plan de développement 2016-2020, la valeur des investissements déclarés a connu une augmentation de 12,5 %.

 

  • Les investissements approuvés se sont élevés à 1453 opérations d'investissement d'une valeur de 200,7 MD contre 1157 opérations d'investissement d'une valeur de 161,2 MD au cours de la même période de l'année précédente, enregistrant ainsi une évolution de 25,6% en nombre et de 24,5% en valeur.
  • Par rapport au plan de développement 2016-2020, les investissements agricoles privés ont enregistré une baisse de 31,2 % en nombre et de 17,2 % en valeur.

 

  • Les investissements approuvés permettront la création de 1536 emplois permanents, contre 1334 au cours de la même période en 2020.
  • Les investissements approuvés sont répartis selon les activités comme suit (MD) :

Principaux résultats selon les secteurs et les activités

  • Les investissements dans l'activité d’arboriculture ont augmenté de 63%, atteignant 92,8 MD, contre 57,0 MD au cours de la même période en 2020.
  • La valeur des investissements approuvés dans l’oléiculture s'élève à 49,7 MD, contre 27,2 MD au cours de la même période de l'année 2020.
  • La valeur des investissements approuvés au profit des jeunes promoteurs a augmenté pour atteindre 26,6 MD, contre 21,3 MD au cours de l'année 2020 (+24,9%).
  • L'acquisition de 624 tracteurs agricoles, d'une valeur de 48,8 MD, a été approuvée contre 479 tracteurs, d'une valeur de 36,9 MD, au cours de la même période de l'année 2020.
  • Le développement enregistré des investissements dans les énergies renouvelables s'est poursuivi ces dernières années, avec 62 opérations d'investissement ont été approuvées, comprenant des composantes du photovoltaïque, pour une valeur de 13,1 MD.
  • Les investissements approuvés dans l'activité de pêche maritime se sont stabilisés autour de 12,7 MD.
  • Les investissements dans le secteur de l'aquaculture ont diminué, car ils se sont limités à l'approbation de 3 opérations liées à l’élevage en cages flottantes dans le gouvernorat de Monastir, pour une valeur de 0,7 MD.
  • Les investissements dans le secteur des services ont augmenté de 59,2% pour atteindre 22,6 MD. Cette évolution s'est manifestée dans les activités de transport frigorifique, les services de forage de puits et prospection d'eau et les services de collecte de lait.
  • Les investissements approuvés dans le secteur de première transformation ont diminué de 40%, atteignant 14,3 MD, contre 24,2 MD en 2020.

 

Structure des sources de financement

  • Les investissements approuvés ont bénéficié de subventions d'un montant de 61,2 MD, ce qui représente 30,5% du volume d'investissement approuvé contre 48,4 M. D au cours de la même période de l'année 2020.
  • Le taux de crédit a augmenté pour atteindre 19,8 % au cours des six premiers mois de 2021, après avoir été de l'ordre de 15,0 % au cours de la même période en 2020.

Prêts fonciers

  • Les comités d’octroi d’avantages ont approuvé 27 prêts fonciers d’une valeur de 4.4 MD contre 26 prêts d’une valeur de 4.2 MD durant la même période de l'année 2020 et 30 prêts immobiliers d'une valeur de 3,2 MD durant la même période en 2019. Ces prêts permettront l'intégration de 298 hectares de terres dans le cycle économique contre 271 et 325 hectares de terres au cours des années 2020 et 2019, respectivement. Il est à noter que les terres acquises des parents et de la famille représentent 50 % du nombre de prêts approuvés.