République Tunisienne

Ministère de l’agriculture,
des ressources hydrauliques
et de la pêche

Conjoncture agricole

 

Les résultats de l'investissement agricole privé durant les sept premiers mois de l'année 2017

1- Investissements déclarés

  1. 1.1- Répartition de l’investissement déclaré selon les régions

Les investissements déclarés durant les sept premiers mois de 2017 ont atteint la valeur de 928.6 MD contre 554.2 MD pendant la même période de 2016 enregistrant ainsi une évolution de 67.6 %. Il est à noter que les investissements déclarés durant la période Avril-Juillet 2017, et ce suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle loi d’investissement, ont enregistré une évolution de 44 % en termes de nombre et 56.9 % en termes de valeur. Le gouvernorat de Sidi Bouzid est classé première en termes de valeur d’investissement déclaré avec 89.9 MD soit 9.7 % du total des investissements suivi du Kasserine (89.2 MD), Kairouen (89 MD), Mehdia (82.8 MD) ce qui va engendrer des répercussions positives suite à l’approbation de ces investissements.

 

  1. 1.2- Répartition de l’investissement déclaré selon les secteurs d’activité

Il convient de signaler que parmi ces déclarations, on a enregistré l’acquisition de 1561 tracteurs agricoles d’une valeur de 112.2 MD soit 104 % de l’ensemble des tracteurs approuvés par l’APIA annuellement (1500 tracteurs) et 55 moissonneuses batteuses d’une valeur de 13.4 MD l’équivalent de 69 % du total des moissonneuses approuvés annuellement. Cette évolution reflète l’effet de l’augmentation, dans le cadre de la nouvelle loi d’investissement, de la prime dédiée à la mécanisation qui est de 50%.  

 

2- Investissements approuvés

Les investissements agricoles privés agréés par l'Apia durant les sept premiers mois de 2017 ont atteint un volume de 304.7 MD contre 349.2 MD pour la même période de 2016 (- 12.7 %) et 243.2 MD durant la même période de 2015 (+25.3%). Ce déclin est dû à la période transitoire entre le code d’investissement et la nouvelle loi et qui nécessite plus de temps pour simplifier et communiquer les spécificités de la nouvelle loi auprès des différents intervenants. L’Apia dispose de 1450 dossiers d’une valeur de 135 MD qui seront présentés aux prochains comités d’octroi d’avantages ce qui va permettre de regagner la cadence positive de l’investissement.

Ces investissements approuvés vont permettre la création de 2843 emplois permanents dont 160 pour les diplômés de l’enseignement supérieur contre 3067 emplois permanant avec 159 pour les diplômés de l’enseignement supérieur durant la même période de 2017.

 

              2.1-  Répartition de l’investissement approuvé selon les régions

Les gouvernorats de Kairouen (45.2 MD), Béjà (30.3MD), Sidi Bouzid (28.4 MD), Kasserine (27.7 MD), Gafsa (23.7 MD), Nabeul (17.6 MD), Ben Arous (15.4 MD) ont accaparé 61.8 % du total des investissements.

  1. 2.2- Répartition de l’investissement approuvé selon les secteurs d’activité

 

Principaux indicateurs

  1. Déclin des investissements dans l’arboriculture fruitière enregistrant durant les sept premiers mois de 2017 un volume de 71.4 MD contre 118.7 MD pendant la même période de 2016 (-39.8%).
  2. Augmentation des investissements dans les huileries grâce à l’approbation de 6opérations d’investissement d’une valeur de 18.9 MD contre 4 opérations d’une valeur de 1.3 MD durant la même période de 2016.
  3. Augmentation du pourcentage de la contribution des projets catégorie « B » dans l’ensemble des investissements approuvés atteignant un taux de 29 %.
  4. Déclin du pourcentage du financement bancaire des investissements agricoles équivalent à 7.8 % contre 8.6 % durant la même période de 2016.  
  5. Les primes représentent 15.9 % du total des investissements approuvés contre 14.6 % durant la même période de 2016.

 

3- Prêts fonciers

Les comités d’octroi d’avantages ont approuvé durant les sept premiers mois de 2017, 25 prêts fonciers d’une valeur de 2.2 MD.