République Tunisienne

Ministère de l’Agriculture,
des Ressources Hydrauliques
et de la Pêche Maritime

Bulletin statistique

 

Les résultats de l'investissement agricole privé durant les huit premiers mois de l'année 2021

Investissements déclarés

  • Au cours des huit premiers mois de 2021, 4097 opérations d'investissement ont été déclarées contre 3923 opérations au cours de la même période en 2020 et 5454 opérations au cours du plan quinquennal 2016-2020 enregistrant ainsi une augmentation de 4.4 % en comparaison avec l’année 2020 et une diminution de 24.9 % par rapport au plan quinquennal 2016-2020.

 

  • La valeur des opérations d'investissement déclarées au cours des huit premiers mois de  2021 s'élève à 800.8 MD, contre 714.3 MD au cours de l'année 2020 (+12.1%). Par rapport au plan de développement 2016-2020, la valeur des investissements déclarés a connu une baisse de 13.9 %.

  • Il convient de signaler que depuis le 4 mars 2021, le service de déclarations en ligne  a été lancé, et jusqu'à fin août, 218 déclarations ont été délivrées, pour une valeur de 73,8 MD. Ces opérations d’investissement sont localisées principalement dans le gouvernorat de Sidi Bouzid (17,9%), suivi du gouvernorat de Kairouan (16,1%).

Investissements approuvés

  • Les investissements approuvés se sont élevés à 1991 opérations d'investissement d'une valeur de 292.6 MD contre 1565 opérations d'investissement d'une valeur de 207.6 MD au cours de la même période de l'année précédente, enregistrant ainsi une évolution de     27.2 % en nombre et de 41 % en valeur.
  • Par rapport au plan de développement 2016-2020, les investissements agricoles privés ont enregistré une baisse de 33.2 % en nombre et de 34.2 % en valeur.

 

  • Les investissements approuvés sont répartis selon les activités comme suit (MD) :

  • Les investissements approuvés permettront la création de 2323 emplois permanents, contre 1757 au cours de la même période en 2020.

Structure des sources de financement

  • Les investissements approuvés ont bénéficié de subventions d'un montant de 87.9 MD, ce qui représente 30 % du volume d'investissement approuvé contre 64.0 M.D au cours de la même période de l'année 2020. Ces primes se sont réparties selon le type comme suit :

 

  • La subvention pour l'acquisition de matériels agricoles s'est élevée à 35.7 MD, ce qui représente 40,6 % du total des subventions approuvées. L'achat de 869 tracteurs agricoles, d'une valeur de 69.4 MD, a été approuvé, contre 678 tracteurs, d'une valeur de 52.5 MD, au cours de la même période en 2020.
  • Le taux de crédit a augmenté pour atteindre 19.5 % au cours des huit premiers mois de 2021, après avoir été de l'ordre de 15,4 % au cours de la même période en 2020.

Prêts fonciers

  • Les comités d’octroi d’avantages ont approuvé 36 prêts fonciers d’une valeur de 5.8 MD contre 35 prêts d’une valeur de 5.5 MD durant la même période de l'année 2020 et 60 prêts fonciers d'une valeur de 9.4 MD durant la même période en 2019. Ces prêts permettront l'intégration de 375 hectares de terres dans le cycle économique contre 348 et 666 hectares de terres au cours des années 2020 et 2019, respectivement.

 

Principaux indicateurs

Principales évolutions
Principaux déclins
  • La valeur des investissements approuvés dans l'oléiculture s'élève à 58.3 MD, contre 36.7 MD au cours de la même période de l'année 2020.
  • Les investissements dans le secteur des services agricoles ont augmenté de 50 % pour atteindre 30.3 MD.
  • 13 opérations d'investissement d'une valeur de 20,7 MD ont été approuvées au profit des SMVDA, contre 6 opérations d'une valeur de 1,9 MD durant la même période en 2020.
  • Les investissements approuvés au profit des jeunes et des femmes entrepreneures ont augmenté de 17 % et de 16.2 % respectivement.
  • Deux opérations d'investissement à participation étrangère liées à la plantation de dattes biologiques et à l'élevage de bétail ont été approuvées.
  • La valeur des prêts accordés a augmenté de 78.1 %.
  • Les investissements approuvés ont diminué dans le secteur de l'aquaculture, ils se sont limités à l'approbation de 4 opérations liées à l’élevage en cages flottantes et à la conchyliculture.
  • Les investissements dans le secteur de la pêche ont baissé de 5.5 %.
  • Les investissements approuvés dans le secteur de la première transformation ont diminué de 23.2 %, atteignant 18.9 MD, contre 24,6 MD en 2020.
  • Le pourcentage d'autofinancement dans la structure des investissements est passé à 50 % après avoir été de l'ordre de 53,7 %ce qui réduirait la charge pour l'investisseur.